3 fois rien...

(extrait du recueil "1,2,3...")

Résumé

Trois ami(e)s parlent de leurs problèmes.

Personnages

  • Le (la) divorcé(e)

  • Le (la) piéton(ne)

  • Le (la) Chômeur(se)

Décor

Libre.

Les 3 ami(e)s sont dépité(e)s.

 

Le (la) divorcé(e)

Putain de vie de merde !

 

Le (la) piéton(ne)

Ah ça je te le fais pas dire !

 

Le (la) Chômeur(se)

Je confirme !

 

Le (la) divorcé(e)

Si j'avais su que mon mariage finirait comme ça, je me serais abstenu(e) ! 10 ans de perdus !

 

Le (la) piéton(ne)

Légèrement agacé(e).

Oui, enfin tu te plaignais souvent quand t'étais marié(e)... Puis toi au moins t'as encore une voiture...

 

Le (la) divorcé(e)

Je me plaignais mais j'étais marié(e) au moins ! Là je suis de nouveau célibataire ! Je suis plus qualifié(e) pour ça ! Tu sais ce que c'est à mon âge d'être célibataire ?

 

Le (la) piéton(ne)

Non...

 

Le (la) divorcé(e)

C'est comme être un produit proche de la péremption à l'hyper-marché ! T'es relégué au bac des invendus au milieu des autres fins de série ! Ça te fait rêver toi ? Pas moi !

 

Le (la) piéton(ne)

Oui mais bon même si t'es seul(e), t'es libre de bouger ! Moi je te rappelle qu'on vient de me piquer ma bagnole ? Je suis comme un oiseau sans ailes !

 

Le (la) Chômeur(se)

Oh vous avez fini de vous bouffer le nez pour savoir qui va décrocher la médaille d'or du malheur ?! Je vous rappelle quand même que j'ai perdu mon boulot moi ! Alors si vous pouviez arrêter de vous lamenter ça m'arrangerait !

 

Le (la) divorcé(e)

Non mais c'est bon Germinal là ! Tu vas pas nous sortir les violons ! C'est ta faute si tu t'es fait virer !

 

Le (la) Chômeur(se)

Oh ça va ! Franchement leurs arguments pour me foutre à la porte ça volait pas haut !

 

Le (la) piéton(ne)

Ils te reprochaient quoi ?

 

Le (la) Chômeur(se)

Alors d'après eux je n'avais pas le sens de la ponctualité.

 

Le (la) divorcé(e)

Oui, enfin... Je pense que c'est surtout parce que y avait du porno dans l'historique de ton poste de travail qu'ils t'ont mis(e) à la porte...

 

Le (la) Chômeur(se)

C'est sympa de balancer... Rappelle-moi de te confier des trucs à toi... Et puis dans mon couple ça fait des années qu'on baise plus. Faut bien s'évader... Tu vois où ça t'a mené toi...

 

Le (la) divorcé(e)

Vexé(e).

Merci... Très élégant...

 

Le (la) piéton(ne)

Mais pourquoi tu t'es pas confié(e) à moi sur ce sujet ?!

 

Le (la) Chômeur(se)

Excuse-moi mais t'es pas la personne avec qui on imagine parler de ce genre de choses.

 

Le (la) piéton(ne)

Bah pourquoi ?!

 

Le (la) Chômeur(se)

Parce que le truc qui semble te procurer le plus d'excitation dans la vie c'est de lustrer ta bagnole...

 

Le (la) piéton(ne)

Oui bah maintenant j'ai plus rien à lustrer pour le coup !

 

Le (la) Chômeur(se)

Tu vois ce que je te dis...

 

Le (la) divorcé(e)

Bon en tout cas j'apprécie votre grand sens de l'amitié...

 

Le (la) Chômeur(se)

Oh mais tu vas pas faire la gueule en plus !

 

Le (la) divorcé(e)

Non mais c'est tout de même vexant de constater que vous faites passer vos soucis avant les miens...

 

Le (la) Chômeur(se)

Ah parce que c'est pas ce que tu fais ?

 

Le (la) divorcé(e)

Pas du tout !

 

Le (la) piéton(ne)

Bah un peu quand même...

 

Le (la) divorcé(e)

Va chercher ta voiture toi !

 

Le (la) piéton(ne)

Blessé(e).

Alors ça c'est bas ! C'est très bas...

Fondant en larmes.

Ma pauvre Titine !

 

Le (la) Chômeur(se)

Non mais tu vas pas chialer !

 

Le (la) piéton(ne)

Bah excusez-moi mais je me suis impliqué(e) financièrement et émotionnellement pour elle !

 

Le (la) divorcé(e)

Et moi je me suis pas impliqué(e) dans mon couple peut-être ?!

 

Le (la) Chômeur(se)

Á priori pas tant que ça vu comment ça a fini...

 

Le (la) divorcé(e)

Ah ouais... Sympa...

 

Le (la) piéton(ne)

En tout cas pas autant que moi c'est sûr !

 

Le (la) divorcé(e)

Oui et bien tu devrais t'investir autant dans ton couple que dans ta voiture ! Conseil d'ami(e).

 

Le (la) Chômeur(se)

Là y a de la marge !

 

Le (la) piéton(ne)

Mais arrête c'est pas vrai !

 

Le (la) Chômeur(se)

T'es sûr(e) ? Je parie que tu te souviens plus du jour de l'achat de ta bagnole que celui de ta mise en couple !

 

Le (la) piéton(ne)

C’était un 16 juin !

 

Le (la) Chômeur(se)

Quoi ?

 

Le (la) piéton(ne)

L'achat de ma petite Titine !

 

Le (la) divorcé(e)

Bon oublie ce que j'ai dit t'es condamné(e) d'avance...

 

Le (la) piéton(ne)

Ça aussi c'est amical ?

 

Le (la) Chômeur(se)

Qui a dit que les amis ne devaient pas aussi se dire les choses désagréables ?

 

Le (la) divorcé(e)

C'est vrai qu'en y pensant, en tant qu'ami(e)s, on ne se dit pas suffisamment les choses négatives.

 

Le (la) piéton(ne)

Ah vous trouvez ?

 

Le (la) Chômeur(se)

Oui. C'est bien de se féliciter, de s'encourager mais faut aussi savoir se dire la vérité!

 

Le (la) divorcé(e)

Oui puis l 'abus d’optimisme ça ne nous sert pas !

 

Le (la) piéton(ne)

De ce côté je suis pas débordé(e)... Depuis tout à l'heure vous vous acharnez sur moi !

 

Le (la) divorcé(e)

Y a de quoi ! Tu nous fais une montagne pour une voiture ! Une voiture !

 

Le (la) piéton(ne)

Vous pouvez pas comprendre... C'était une relation spéciale ! Alors que vous...

 

Le (la) Chômeur(se)

Quoi qu'est ce que ça veut dire ?!

 

Le (la) piéton(ne)

Toi tu te plaignais sans arrêt de ton travail et maintenant tu te plains de ne plus l'avoir ! Toi c'est exactement pareil avec ta (ton) femme (mari).

Le (la) divorcé(e)

C'est pas parce que je me plaignais que je n'en voulais plus !

 

Le (la) piéton(ne)

Le message devait pas être assez clair alors...

 

Le (la) divorcé(e)

J'aurais dû faire quoi ? Du morse ?

 

Le (la) Chômeur(se)

Non mais t'aurais pu faire passer ton couple avant ton travail...

 

Le (la) divorcé(e)

Choses que tu n'as pas faite quoi... Et pourtant te voilà au chômage !

 

Le (la) Chômeur(se)

Ah ouais donc on oublie complètement les gentillesses !

 

Le (la) divorcé(e)

Bon on est amis oui ou non?

 

Le (la) Chômeur(se)

Oui, mais bon...

 

Le (la) piéton(ne)

On pourrait rester un minimum bienveillant(e)s quand même...

 

Le (la) Chômeur(se)

Pour le moment on en est loin...

 

Le (la) divorcé(e)

On fait comme on peut ! Parce que désolé(e) de vous le dire mais je vous trouve tout de même un brin égoïstes.

 

Le (la) Chômeur(se)

Et pas toi ?

 

Le (la) divorcé(e)

Non parce qu'il me semble que vos soucis sont quand même un cran en dessous du mien !

 

Le (la) Chômeur(se)

Ah ouais... Y a une échelle des valeurs quoi !

 

Le (la) divorcé(e)

Parfaitement ! Par exemple un lépreux aura toujours plus à perdre qu'un anorexique !

 

Le (la) piéton(ne)

C'est un peu glauque comme comparaison non ?

 

Le (la) Chômeur(se)

Si peu...

 

Le (la) divorcé(e)

Désolé c'est la seule image qui m'est venue...

 

Le (la) Chômeur(se)

Oui, donc va vraiment falloir travailler ton optimisme...

 

Le (la) divorcé(e)

Tu parles ! Ça ne m'a pas aidé de l'être avant !

 

Le (la) Chômeur(se)

Peut-être parce que tu ne l'as jamais été...

 

Le (la) divorcé(e)

Bien sûr que si !

 

Le (la) piéton(ne)

Personnellement j'en ai pas le souvenir...

 

Le (la) divorcé(e)

Mais si ! Crois-moi qu'il faut de l'optimisme quand tu rentres du boulot pour retrouver quelqu'un qui tire la tronche !

 

Le (la) Chômeur(se)

Et ça t'a pas mis la puce à l'oreille ?

 

Le (la) divorcé(e)

Non, je pensais quand même qu'au bout de dix ans on avait dépassé ce genre de détail...

 

Le (la) piéton(ne)

La preuve que non...

 

Le (la) Chômeur(se)

Moi pour le coup je vais avoir du temps pour mon couple...

 

Le (la) divorcé(e)

Et voilà ça continue à tout ramener à soi...

 

Le (la) Chômeur(se)

J'ai quand même le droit de m'exprimer non ?

 

Le (la) divorcé(e)

Oui mais enfin j'aimerais mieux être à ta place !

 

Le (la) piéton(ne)

Ah ?! Tu serais prêt à perdre ton travail ? Toi ?!

 

Le (la) divorcé(e)

Oui. Moi du travail j'en trouve quand je veux ! J'ai juste à claquer des doigts ! Alors que quelqu'un avec qui me caser c'est une autre paire de manches.

 

Le (la) piéton(ne)

Inscrit-toi à des speed dating !

 

Le (la) divorcé(e)

Ça va pas non !

Le (la) piéton(ne)

Bah pourquoi pas ?!

 

Le (la) divorcé(e)

C'est comme si je te disais à toi de t'acheter une bagnole d'occasion !

 

Le (la) piéton(ne)

Horrifié(e).

Ah non quelle horreur !

 

Le (la) Chômeur(se)

Tu peux toujours tenter les sites de rencontres.

 

Le (la) divorcé(e)

C'est pareil ! C'est du désespoir en barre ces machins !

 

Le (la) Chômeur(se)

C'est pas faux... Le pole emploi de l'amour... Enfin de l'amour... On se comprend.

 

Le (la) divorcé(e)

Oui c'est plutôt le désert des morts de soif.

 

Le (la) piéton(ne)

Décidément on a des cours à prendre pour devenir optimistes...

 

Le (la) Chômeur(se)

Dans nos situations vaut mieux être réaliste ça évite les déceptions... Parce que où je vais trouver un travail moi ?!

 

Le (la) piéton(ne)

Sur internet. On trouve de tout sur internet !

 

Le (la) divorcé(e)

Même des voitures volées...

 

Le (la) piéton(ne)

Mais arrête !

 

Le (la) Chômeur(se)

Non mais ça va être difficile sans blague ! Le boulot c'est comme l'amour quand t'as dépassé un certain âge...

 

Le (la) piéton(ne)

Monte ton entreprise !

 

Le (la) Chômeur(se)

Pour faire quoi ?!

 

Le (la) piéton(ne)

Je ne sais pas. Il doit bien y avoir un truc que tu sais faire.

 

Le (la) Chômeur(se)

Je vois pas...

Le (la) divorcé(e)

Te plaindre...

 

Le (la) Chômeur(se)

Très drôle... Tu veux qu'on postule ensemble ?

 

Le (la) divorcé(e)

Regardant le (la) piéton(ne).

Non merci la concurrence est trop rude...

 

Le (la) piéton(ne)

Oh ! Bah tiens ! Pourquoi on monterait pas une affaire tou(te)s les trois ?

 

Le (la) Chômeur(se)

C'est quoi l'idée ?

 

Le (la) divorcé(e)

Un club de chômeurs(euses) célibataires en mal de moyen de locomotion ?

 

Le (la) piéton(ne)

Bon ok... Moi je voulais juste aider.

 

Le (la) divorcé(e)

C'est l'intention qui compte à ce qui paraît...

 

Court instant de silence.

 

Le (la) Chômeur(se)

Vie de merde...

 

Le (la) divorcé(e)

Oui ça n'a pas changé...

 

Le (la) piéton(ne)

Pleurant à nouveau.

Ma Titine !

 

Le (la) divorcé(e)

Oh c'est fini oui ! Est ce que je pleure sur mon ex moi ?!

 

Le (la) piéton(ne)

Oui c'est exactement ce que tu fais !

 

Le (la) divorcé(e)

Pas du tout ! Je pleure sur mon divorce ça n'a rien à voir !

 

Le téléphone de Le (la) piéton(ne) sonne.

 

Le (la) piéton(ne)

Rooh ! Encore ! Bon excusez-moi je dois répondre !

 

Le (la) Chômeur(se)

C'est super insultant ça...

Le (la) piéton(ne)

Désolé(e)... Allô ?

 

Le (la) divorcé(e)

Oui franchement c'est vexant ! On a des problèmes ici !

 

Le (la) piéton(ne)

Oui... Bonjour tata... Non, non désolé(e)... C'est juste que je me suis fait voler ma voiture. J'ai cru qu'on me téléphonait pour me dire qu'on l'avait retrouvée... Tu es encore à l’hôpital ?

 

Le (la) divorcé(e)

Et voilà encore quelqu'un qui veut faire passer ses problèmes avant ceux des autres !

 

Le (la) Chômeur(se)

Classique !

 

Le (la) piéton(ne)

Ah oui... C'est vrai je n'y pensais plus avec mes soucis... Mais si ! Tu sais avec le vole de ma voiture ! Je t’appellerai si on la retrouve... Ah ! Et passe le bonjour à tonton quand même ! Oui... Mais je ne sais pas si j'aurais le temps... On se tient au courant ! Bonne journée !

 

Le (la) Chômeur(se)

Qu'est ce qu'elle te voulait ?

 

Le (la) piéton(ne)

Elle me donnait des nouvelles de mon oncle.

 

Le (la) divorcé(e)

Et alors ?

 

Le (la) piéton(ne)

Rien... Il est toujours en phase terminale.

 

Le (la) divorcé(e)

Ah...

 

Moment de silence.

 

Le (la) Chômeur(se)

De quoi on parlait déjà ?

 

Le (la) divorcé(e)

De nos problèmes...


 

Fin