Extrait "Tous Mes Voeux"

Véronique

Dis, t'es sûre que ça va?

 

Nathalie revient.

 

Nathalie

Oui, pourquoi?

 

Véronique

S'asseyant sur le canapé.

Déconne pas! Je vois bien que t'es pas comme d'habitude.

 

Nathalie

Si je te dis une chose importante, tu la garderas pour toi toute la soirée?

 

Véronique

Bien sûr!

 

Nathalie va s’asseoir à côté de Véronique avant de continuer.

 

Nathalie

Voilà, Jacques a une maîtresse…

 

Véronique

C'est pas vrai! Depuis quand tu le sais?

Nathalie

Depuis une heure.

 

Véronique

Le salop! Il a choisi son jour pour annoncer ça!

 

Nathalie

Il ne m'a rien dit, je l'ai découvert moi-même.

 

Véronique

Comment?

 

Nathalie

Il a oublié son portable tout à l'heure. Il y a eu un message, je l'ai lu pensant que c'était pour la bonne année.

 

Véronique

Qu'est-ce qu'il disait?

 

Nathalie

Gênée.

C'était signé « ton p'tit sucre ». Elle disait vouloir lui faire sa fête pour la nouvelle année…

 

Véronique

Je peux le lire?

 

Nathalie

Non, le portable est en miettes.

 

Véronique

T'as une idée de qui ça peut être?

 

Nathalie

Non, pas vraiment.

 

Véronique

Probablement l'une de ses vieilles patientes friquées!

 

Nathalie

Tu crois?

 

Véronique

Oui, ça passe inaperçu comme ça!

 

Nathalie

Mais tu l'as dit toi-même, elles sont vieilles. Qu'est-ce que ça peut lui apporter?

 

Véronique

Je sais pas, c'est peut-être pour fidéliser la clientèle. Tu sais, comme quand le coiffeur t'offre une coupe!

 

Nathalie

Quelle horreur!

 

Véronique

Oui… Surtout que vu leur âge, il n'y a pas que la bouche qui doit avoir besoin d'un détartrage!

 

Nathalie

Dégoûtée.

Oh je t'en prie n'en rajoute pas!

 

Véronique

Désolée. Tu vois quelqu'un d'autre qui pourrait être sa maîtresse?

 

Nathalie

Je dois t'avouer que j'ai des doutes sur la concierge…

 

Véronique

Surprise.

Cette grosse dondon aux cheveux gras? Oh! Ça m'étonnerait!

 

Nathalie

Pourquoi pas?

 

Véronique

Mais tu l'as bien regardée? Elle a une tête de bulldog, même aux refuges de la SPA on n'en voudrait pas!

 

Nathalie

Ça ne l'a pas empêchée d'avoir un mari…

 

Véronique

Forcément, il est encore plus moche, il pouvait pas se permettre de faire la fine gueule.

 

Nathalie

Mais elle le regarde bizarrement.

 

Véronique

Si j'avais un mec comme lui, moi aussi je le regarderais de travers.

 

Nathalie

Non, je parlais de Jacques!

 

Véronique

Ah désolée! Tu veux dire quoi par bizarrement?

 

Nathalie

Elle prend un air sûr d'elle et elle balance ses cheveux… Comme un mannequin!

 

Véronique

C'est parce qu'elle les a dans les yeux! T'as vu sa tignasse?

Nathalie

Oui, peut-être que ce n'est que ça…

 

Véronique

Moi, je pense que ton mari est assez intelligent, et ça me fait mal de dire ça, pour ne pas prendre une maîtresse dans sa cage d'escalier.

 

Nathalie

Oui, sans doute.

 

Véronique

Puis à part la concierge, ici, y a personne qui pourrait mettre le grappin dessus.

 

Nathalie

Non, que des petits vieux dans cet immeuble.

 

Véronique

Oui, alors passons! Qui d'autre ça pourrait être?

 

Nathalie

J'avoue que là, personne ne me vient à l'esprit.

 

Véronique

Sa secrétaire?

 

Nathalie

Je ne pense pas.

 

Véronique

Pourquoi pas?

 

Nathalie

Elle est trop jeune!

 

Véronique

Et tu crois que c'est un problème?

 

Nathalie

Bon… C'était pour ne pas être méchante que je disais ça. La vraie raison, c'est que même la porte du cabinet dentaire est plus aimable qu'elle!

 

Véronique

C'est vrai qu'elle est pas baisante!

 

Nathalie

Oui… Puis elle n'est pas vraiment belle. Je pense que Jacques aurait au moins l'idée de choisir une maîtresse plus belle que moi!

 

Véronique

Pas forcément, pour lui cette fille c'est un hobby, alors belle ou laide…

 

Nathalie

Tu crois vraiment que ce n'est que ça? Et pas plus?

 

Véronique

Va savoir… Avec les mecs, je m'attends à tout!

 

Nathalie

C'est vrai, tu t'y connais!

 

Véronique

Blasée.

Ça oui! J'en ai vu passer des jules, et crois-moi, y en a pas un qui aurait décroché la médaille d'or du meilleur mec! Ni celle de bronze d'ailleurs…

© 2019 by Cyril Coatleven Proudly created with Wix.com

  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon