Souvenirs

 

 

En début d'après-midi, une vieille femme sur un banc donne du pain aux pigeons, un vieil homme avec une canne arrive.

 

Vieille femme

Apercevant l'homme.

Oh non encore !

 

Elle ignore l'homme qui s'approche et s’arrête pour l'observer.

 

Vieil homme

Bonjour !

 

Vieille femme

Sans le regarder.

Oui, c'est ça bonjour !

 

Vieil homme

Vous êtes bien en beauté aujourd'hui !

 

Vieille femme

Oh vous n'allez pas remettre ça !

 

Vieil homme

Quoi donc ?

 

Vieille femme

Votre numéro de charme d'avant guerre !

 

Vieil homme

Pardon...

 

Vieille femme

Bon poussez-vous ! Vous faîtes peur aux petits !

 

Vieil homme

S'asseyant.

Oh excusez-moi !

 

Vieille femme

Vous n'étiez pas obligé de vous asseoir non plus...

 

Vieil homme

C'est que je fatigue un peu... On m'a fait courir...

 

Vieille femme

Et vous ne pouviez pas fatiguer plus loin par hasard ?

 

Vieil homme

Non, j'aime votre compagnie...

Vieille femme

Ça me fait une belle jambe !

 

Vieil homme

C'est vrai que vous avez de belle jambes !

 

Vieille femme

Levant la main.

Non mais oh ! Ça va pas le tête non !

Désignant la canne du vieil homme.

Vous avez de la chance d'être impotent !

 

Vieil homme

Oh je suis désolé ! Je ne voulais pas t'offenser !

 

Vieille femme

Je ne vous permets pas de me tutoyer ! Nous n'avons pas élevé les cochons ensemble !

 

Vieil homme

Encore pardon !

 

Vieille femme

Et voilà ! Regardez ça ! C'est malin vous avez fait fuir les petits!

 

Vieil homme

Ce sont vos petits enfants ?

 

Vieille femme

Non mais vous êtes toqué où quoi ?! Vous voyez bien que c'est des pigeons !

 

Vieil homme

Ah ! Oui bien sûr ! C'est bon ça avec des petits pruneaux ! Enfin c'est ce que ma femme disait...

 

Vieille femme

Vous êtes bizarre vous !

 

Vieil homme

Oh... C'est juste que depuis peu je me sens comme veuf...

 

Vieille femme

C'est votre femme qu'à de la chance !

 

Vieil homme

Nous avons eu de bons moments...

 

Vieille femme

Tant mieux ! Mais bon, y a une fin à tout comme on dit !

 

Vieil homme

Et vous vous avez un mari?

 

Vieille femme

Si on veut oui...

 

Vieil homme

Vous n'en n'êtes pas certaine ?

 

Vieille femme

Ça vous regarde ?!

 

Vieil homme

J'imagine que non...

 

Vieille femme

Je n'ai pas revu mon mari depuis quelques temps.

 

Vieil homme

Et moi j'ai perdu ma femme depuis quelques temps...

 

Vieille femme

C'est drôle le hasard !

 

Vieil homme

C'est drôle... Comme vous dites...

 

Vieille femme

Oui...

 

Court instant de silence.

 

Vieil homme

Pensif.

J'ai rencontré ma femme dans ce parc...

 

Vieille femme

Et alors ?

 

Vieil homme

Je vous l'avais déjà dit ?

 

Vieille femme

Peut-être...

 

Vieil homme

Et vous votre mari ? Vous l'avez rencontrer où ?

 

Vieille femme

Comme vous!

 

Vieil homme

Ici ?! Ça par exemple !

 

Vieille femme

Oui...

 

Vieil homme

J'ai rencontré ma femme un jour de pluie...

Désignant un arbre.

On a parlé sous cet arbre où nous nous étions abrités.

 

Vieille femme

Surprise.

C'est pas vrai ?! C'était pareil avec mon mari ! Ça doit être très banal alors...

 

Vieil homme

Vous croyez ?

 

Vieille femme

Oui, je ne vois pas d'autres explications.

 

Vieil homme

Pourtant...

 

Vieille femme

Quoi ?

 

Vieil homme

Non, rien...

 

Vieille femme

Avec un léger agacement.

Et vous comptez rester ici longtemps ?

 

Vieil homme

Le temps de me replonger dans les beaux souvenirs.

 

Vieille femme

Ah... Bah vous êtes pas parti alors...

 

Vieil homme

Et vous ? Vous en avez de beaux souvenirs ?

 

Vieille femme

Comme tout le monde non ?

 

Vieil homme

Je ne sais pas... Les bons souvenirs ne sont pas toujours ceux qu'on retient le mieux hélas.

 

Vieille femme

Vous êtes joyeux dans votre genre...

 

Vieil homme

Vous êtes heureuse vous ?

 

Vieille femme

Bien sûr ! Tant que je peux venir ici voir mes pigeons !

 

Vieil homme

Et à part vos pigeons ?

 

Vieille femme

C'est déjà bien non ? C'est un peu comme mes enfants !

 

Vieil homme

Vous en avez ?

 

Vieille femme

Quoi ?

 

Vieil homme

Des enfants.

 

Vieille femme

Oui mais ça fait un moment que je ne les ai pas vus !

 

Vieil homme

Ils ne vous manquent pas ?

 

Vieille femme

J'ai mes pigeons !

 

Vieil homme

Oui...

 

Vieille femme

Et vous ? Vous en avez ?

 

Vieil homme

Des pigeons ?

 

Vieille femme

Des enfants !

 

Vieil homme

Oui... Quatre...

 

Vieille femme

Comme mes pigeons !

 

Vieil homme

C'est une belle famille...

 

Vieille femme

Oui !

 

Le téléphone du vieil homme sonne.

Vieil homme

La vieille femme se lève et fait quelques pas.

Allo ? Oui ça va... On est au parc avec ta mère... Non aujourd'hui c'est un jour sans... Elle est contente de voir ses pigeons. C'est déjà ça... Tu viens nous rendre visite tout à l'heure ? Ça me fera plaisir.

La vieille femme s'éloigne de plus en plus du banc.

Je te laisse, ta mère est en train de s'en aller, je dois la rattraper. À tout à l'heure.

 

La vieille femme s'en va, le vieil homme tente de la rattraper avec difficulté et quitte la scène à son tour.