Extait "Jusqu'à ce que la mort les réunisse"

Michel

Regardant M. Sapin avec une certaine inquiétude.

Très bien… Merci… Hum… Si on en venait à mon cas ?

M. Sapin

Ah ! Oui ! Votre cas ! Dites-moi, comment allez-vous mourir ?

Michel

Euh… Excusez cette question idiote mais… On est bien d’accord que je ne vais pas mourir réellement ?

M. Sapin

Ah mais tout à fait monsieur !

Il regarde autours de lui avec mépris.

Je propose bien un service « mort réelle » mais c’est au dessus de vos moyens il me semble…

Michel

Regardant monsieur Sapin avec inquiétude.

Ah… Mais… Vous voulez dire que…

Petit instant de silence.

M. Sapin

Oh non ! Pas moi monsieur !

Michel

Soulagé.

Ah !

M. Sapin

C’est un collaborateur qui s’en charge !

Michel

Pardon ?!

M. Sapin

Oui, je n’ai pas de sang sur les mains je vous rassure !

Michel

Tant mieux !

M. Sapin

Enfin pas de mon plein grès en tout cas !

Michel

Ah…

Court instant de silence.

M. Sapin

Enfin peu importe !

Michel

Hum tant qu’il n’y a pas de malentendu autours de mon décès !

M. Sapin

Ne vous en faites pas cette information est bien claire dans mon esprit !

Michel

Bonne nouvelle !

M. Sapin

Alors dites-moi, quelle sera la raison de cette mort simulée ?

Michel

Oh je pense qu’un banal accident fera l’affaire.

M. Sapin

Bien, il vous faudra donc réfléchir aux circonstances exactes et me les faire parvenir avant la cérémonie. Il serait inconvenant que je fasse une boulette ! Même si cela n’est pas mon genre.

Michel

Très bien !

M. Sapin

Il y aura du monde ?

Michel

Non, nous serrons en petit comité, justes mes frères, ma sœur et ma femme.

M. Sapin

Pour ce qui est de la cérémonie elle-même. Des fleurs ? Des exigences particulières ?

Michel

Oh et bien des fleurs ça devrait aller, mais évitez les roses, ça a le don de me faire éternuer.

M. Sapin

Prenant note sur un calepin.

Je le note.

Relisant.

« Éviter les roses. »

Rangeant son calepin.

Vous faites bien de me le préciser, mon dernier client avait oublié de me dire qu’il était claustrophobe avant que je le fasse entrer dans un cercueil. Je ne vous dis pas là tête de sa famille quand ils ont entendu frapper !

Michel

Oui c’est délicat… Mais dîtes-moi… C’est vraiment nécessaire d’entrer dans le cercueil ?

M. Sapin

C’est flippant hein ?!

Michel

Oui tout de même…

M. Sapin

En fait ce n’est pas nécessaire, sauf si vous voulez entendre ce qui se dit à votre enterrement.

Michel

Et bien je crois que je vais passer mon tour sur cette option !


M. Sapin

Vous avez raison, c’est plus sage ! Surtout pour une incinération, ce n’est pas mon premier client qui vous contredira…

 

Michel

Inquiet.

Comment ça ?

M. Sapin

Oh c’est une terrible erreur de débutant, je m’en suis voulu, si vous saviez !

Michel

Que s’est-il passé ?

M. Sapin

Oh c’est malencontreux, le pauvre s’était endormi dans le cercueil et moi étourdi comme je suis, j’ai oublié de le réveiller…

 

Michel

Mais alors il est ?

M. Sapin

Hélas monsieur ! Et comme si ça ne suffisait pas j’ai oublié de lui faire payer le premier versement ! Ce fut une mauvaise journée… Enfin, je me rassure en me disant que d’une certaine manière j’ai réalisé certains de ses rêves.

Michel

C'est-à-dire ?

M. Sapin

Et bien il comptait découvrir les pays chauds, il faut reconnaître que côté chaleur il a été servi.

Michel

Inquiet.

Oui… Bon et bien je confirme on oublie l’idée du cercueil !

M. Sapin

Prenant note.

Très bien, je le note monsieur !

Michel

Oui notez-le en gras !

M. Sapin

Très bien.

Michel

Soulignez-le aussi, on ne sait jamais !

M. Sapin

Soulignant.

Bien !

Michel

Vous savez quoi ? Encadrez-le ça sera plus sûr !

M. Sapin

Encadrant.

Voilà !

Michel

Merci !

M. Sapin

Mais vous savez je ne vous y ferai pas entrer de force de toute façon !

Michel

J’aime mieux prendre mes précautions, vous avez l’air du genre à aimer aller au bout des choses.

M. Sapin

C’est vrai, j’ai le goût du travail bien fait. Vous vous en rendrez rapidement compte !

Michel

Et bien je l’espère.

M. Sapin

Ne vous en faites pas ! Vous avez d’autres questions monsieur ?

Michel

Oui je me demandais, si ce n’est pas indiscret, quand vous n’organisez pas de fausses cérémonies vous faites quoi dans la vie ?

 

M. Sapin

Et bien j’en organise des vraies voyons! Le tout c’est de ne pas les confondre !

Michel

Ce n’est pas pour me rassurer ça…

M. Sapin

Ne vous en faites pas ! Je suis rodé monsieur ! Après plusieurs années de pratique, on s’habitue à cette double casquette.

 

Michel

J’ose l’espérer…

M. Sapin

Pas de panique monsieur ! La société Conforamort a su m’inculquer le sens de l’éthique !

Michel

Surpris.

Vous travaillez pour eux ?

M. Sapin

Oui pourquoi ?

Michel

J’ai croisé un de vos collègues il y a quelques années de ça. Un certain…

Il cherche le nom dans sa mémoire.

Abbé… Marc Abbé ! Avec un nom comme ça on ne peut pas l’oublier…

M. Sapin

Ah ce sinistre Marc, il a bien trouvé sa voie celui-ci !

Michel

Vous le connaissez?!

M. Sapin

Oui, c’est l’arriviste de la rigidité cadavérique !

Michel

C'est-à-dire ?

M. Sapin

Il me pique de la clientèle, un vrai vautour !

Michel

Il fait dans le fictif lui aussi ?

M. Sapin

Non, mais c’est à cause de lui que j’en fais. Il me pique tous les bons filons, il a des contacts dans toutes les maisons de retraites et les services de réa ! Quel concurrent impitoyable !

Michel

Je vois… Sans doute la fameuse éthique dont vous parliez…

M. Sapin

Ne prêtant pas attention à Michel.

Enfin, d’une certaine façon ça apporte un peu de challenge à ma vie !

Michel

C’est certain… Dites-moi, vous offrez toujours des cadeaux douteux chez Conforamort ?

M. Sapin

Oui monsieur, c’est la moindre des choses ! Mais nous avons fait des efforts de ce côté-là ! En effet, nos clients se sont plaints des anciens cadeaux qu’ils jugeaient déprimants. Mais nous avons trouvé mieux !

Michel

Peu convaincu.

Vraiment ?

M. Sapin

Parfaitement ! Pour tout contrat signé chez Conforamort nos clients gagnent une visite guidée au cimetière du Père-Lachaise !


 

Michel

D’un enthousiasme hypocrite.

Formidable !

M. Sapin

Comme vous dites ! Mais ce n’est pas tout ! Au cours de la visite des attractions sont proposées !

Michel

Quoi par exemple ?!

M. Sapin

Et bien la Queueleuleu dans l’allée du très jovial Bézu ! Mais aussi un concours d’humour noir autours de la tombe de Pierre Desproges, sans oublier l’atelier embaumement tout près de la tombe de Champollion !

Michel

Avec manque de motivation.

Ça donne envie…

M. Sapin

Attendez ce n’est pas tout !

Michel

Ah…

M. Sapin

Cette visite est aussi l’occasion de découvrir notre boutique souvenirs « Les morts célèbres du Père-Lachaise et d’ailleurs. »

© 2019 by Cyril Coatleven Proudly created with Wix.com

  • Black Twitter Icon
  • Black Facebook Icon