Extrait "Coup de théâtre !"

Acte 1 : répétition chaotique

 

 

 

 

Acte I-Scène 1 :

Sur scène Catherine et François se font face.

 

Catherine

Non Eugène! Ne me retiens pas ! Je n'ai d'autres choix que de partir vers d'autres  horizons ! Tu sais bien que ma condition de péripatéticienne, vendeuse d’allumettes à mes heures perdues, n'est pas au goût de tes parents !

 

François

Je t'en supplie Albertine ! Au diable mes parents ! Je n'aime que toi ! Peu importe que tu vendes des allumettes !

 

Catherine

Oh mon Eugène je reconnais bien là toute la pureté de ton cœur de fils de bonne famille !

 

François

Partons ! Partons Albertine ! Avec toi à mes côté je peux reconstruire le monde !

 

Catherine

Oh Eugène ! C'est si Grandiose !

 

François

Avec toi dans mon cœur je me sens maçon ! Je veux construire notre amour ! Je ne peux vivre sans toi !

 

Catherine

Oh mon Eugène tes mots me sont si doux, sans ceux-ci, mes sens sans cesse s'estompent !

 

François

Je serai ton charpentier ! Je ne peux vivre sans toit !

 

Catherine

Mon amour bien que tes mots me touchent tu te répètes un peu...

 

François

C'est du toit de notre foyer dont je parlais... Même si à l'idée de t'avoir toi comme toit le bonheur me comble !

 

Catherine

Oh ! Quel poète ! Quel poète !

 

 

Acte I-Scène 2 :

Jean-Xavier

Dans le public.

Stop ! Ça suffit ! Ça ne va pas !

 

Catherine

Désignant François avec mépris.

Ah ! Je le savais ! Il est complètement dans le sur-jeu !

 

François

Non mais tu t'es regardée ?!

 

Catherine

Oh ça va ! Que peut on attendre de plus avec un texte pareil ? Non mais sérieusement !

 

François

C'est vrai ça en revanche... Faut il en rire ou en pleurer...

 

Jean-Xavier

Pleurer évidement ! C'est tragique !

 

Catherine

Tragiquement mauvais oui !

 

Jean-Xavier

Montant sur scène avec agacement.

Non mais le problème ce n'est pas le texte !

 

François

Ah oui et c'est quoi le problème ?

 

Jean-Xavier

Vous n'y croyez pas !

 

Catherine

Non mais tu l'as lu ce texte ?!

 

Jean-Xavier

Légèrement embarrassé.

Bien sûr... Et vous alors ?

 

François

Oui... Mais moi vu la tournure que prend ma carrière, je peux pas me permettre de faire la fine gueule...

 

Jean-Xavier

Ah je vois... Et toi c'est quoi ton excuse ?

 

Catherine

Et bien disons qu'on me fait sentir mon âge... Les rôles commencent à se faire rares...

 

Jean-Xavier

Bon donc si vous êtes là c'est parce que vous n'avez pas le choix... Et c'est la tout le problème !

 

François

Qu'est-ce que tu veux dire ?

 

Jean-Xavier

Vous vous en foutez ! Vous venez pointer ! Vous êtes à l'usine !

 

Catherine

Oui enfin c'est bien joli de nous faire la leçon mais on a une bonne raison de jouer ce texte nous ! Et toi ? Tu aurais pu mettre en scène autre chose. Pourquoi ce truc?

 

Jean-Xavier

Embarrassé.

Et bien... Pour tout vous dire je me suis engagé avant de le lire...

 

Catherine

Quoi ?!

 

François

Mais comment t'as pu faire ça ?

 

Jean-Xavier

Oh je ne suis pas responsable ! Les textes précédents d’Élise/Éric sans être des chefs d’œuvres avaient des qualités ! Je ne pouvais pas deviner qu'elle (il) finirait par tomber si bas...

 

Catherine

Mais tu lui as dit que c'était mauvais au moins ?!

 

Jean-Xavier

Non ! J'ai eu des scrupules !

 

François

Des scrupules hein ?

 

Jean-Xavier

Et bien quoi ?!

 

Catherine

Ce serait bien la première fois...

 

François

Ça ne serait pas plutôt parce que c'est la fille (le fils) du producteur que tu la ménages ?

 

Jean-Xavier

Non alors là pas du tout ! C'est seulement que la (le) pauvre est complètement déprimé(e) je ne veux pas aggraver la situation.

 

Catherine

Oui, enfin ça aurait été plus honnête de lui en parler quand même.

 

Jean-Xavier

Bon... Si elle me demande mon avis j’essaierai d'être sincère. Ce qui m’inquiète c'est qu'elle serait capable de se balancer par la fenêtre !

 

François

Ah ça c'est fort possible oui...

Catherine

Oui enfin ici les fenêtres sont toutes au rez-de-chaussée.

 

Jean-Xavier

Quelque part elle (il) me fait de la peine ! Pas vous ?

 

François

Pas vraiment non...

 

Catherine

Personnellement je m'en contre balance également !

 

Jean-Xavier

Bravo ! Ah bravo ! Et bien vous voyez c'est ça votre problème !

 

Catherine

Quoi encore ?!

 

Jean-Xavier

Vous êtes trop détachés de votre humanité pour être les personnages !

 

François

Oh je ne suis pas là pour recevoir des leçons de moral !

 

Catherine

Oui et moi non plus ! Si le texte était bon on les aurait nos personnages !

 

Jean-Xavier

Je vous le dis et le redis, le problème n'est pas dans le texte ! Un mauvais texte avec un bon metteur en scène et de bons comédiens on peut en faire quelque chose. Et je suis un bon metteur en scène !

 

François

On doit en déduire que nous ne sommes pas de bons comédiens ?

 

Jean-Xavier

En tout cas vous n'y mettez pas beaucoup du votre !

 

Catherine

Oui et bien ça serait peut-être différent si on ne devait pas travailler dans des conditions déplorables !

 

Jean-Xavier

Agacé.

Quoi encore ?

 

Catherine

Et bien ce théâtre ! Les décors tombent en lambeau, l'ouvreuse a dû faire la guerre de cent ans et les coulisses où règne une certaine puanteur sont envahies de courants d'air.

 

Jean-Xavier

Oui et bien tu connais le producteur, il a voulu aller à l'économie...

 

Catherine

Oui et bien si je me retrouve avec une pneumonie elle aura bon dos l'économie. Ah et ça va faire trente minutes que j'attends mon café ! Moi sans caféine je ne suis bonne à rien. C'est pas une flèche ton assistant(e) !

 

Jean-Xavier

Oui c'est vrai il (elle) est où celui-là (celle-là) d'ailleurs ? Camille ! Camille !? Camille !!!???

 

Acte I-Scène 3 :

Camille

Entrant.

Oui monsieur ! J'arrive monsieur !

 

Jean-Xavier

Où est le café de Catherine ?!

 

Camille

Ah euh.... Oui... Il est dans les coulisses !

 

Jean-Xavier

Et Catherine elle est où ?

 

Camille

Sur scène...

 

Jean-Xavier

Oui alors le café il devrait être où ?

 

Camille

Sur scène ?

 

Jean-Xavier

Voilà ! Vous apprenez vite... Alors allez le chercher tout de suite !

 

Camille

Oui monsieur !

 

Jean-Xavier

Et plus vite ! On n'a pas la journée bon sang ! Attendez ! François tu n'as besoin de rien ?

 

François

Non, vu son efficacité j'aime autant me débrouiller.

 

Jean-Xavier

Bon alors dépêchez- vous qu'on avance !

 

Camille

Oui monsieur ! Tout de suite monsieur !

 

Jean-Xavier

Oh et puis arrêtez avec vos « Oui monsieur. » Je vais encore passer pour un tyran !

 

Camille

Oui monsieur !

 

Camille part.

 

Acte I-Scène 4 :

Jean-Xavier

Ah faut se le (la) farcir lui (elle). Bon reprenons... Pour la suite des répétitions je dois vous parler d'une chose... Lucie vous pouvez venir s'il vous plaît ?

 

Lucie entre en scène.

 

Catherine

Qui c'est celle-ci ?

 

Jean-Xavier

Et bien voici Lucie, je l'ai faite venir aujourd'hui, c'est en quelque sorte ta doublure...

 

Catherine

Ma quoi ?!

 

François

T'as vu c'est toi il y a 40 ans...

 

Catherine

Oh toi ta gueule! Je peux savoir ce qu'elle fait là cette « doublure » comme tu dis ?! Je ne suis ni morte, ni souffrante que je sache !

 

Jean-Xavier

C'est seulement pour les répétitions. J'aimerais juste voir quelque chose !

 

Acte I-Scène 5 :

Camille revient et donne le café à Catherine.

 

Catherine

Prenant froidement la café des mains de Camille.

Pas trop tôt...

 

Jean-Xavier

S'adressant froidement à Camille.

Je n'ai plus besoin de vous ! Dites à l’accessoiriste de venir un moment.

 

Camille

Oui monsieur !

 

Camille quitte la scène.

 

Acte I-Scène 6 :

Catherine

Et donc ? Voir quoi ?

Jean-Xavier

Disons qu'elle apporterait une couleur au personnage...

 

Catherine

Ah une couleur hein ! Et on peut savoir d'où elle vient ? Car personnellement je n'ai jamais entendu parler d'elle !

 

Jean-Xavier

Vous voulez vous présenter peut-être ?

 

Lucie

Oui, bien sûr ! Alors moi c'est Lucie, je rêve d'être comédienne depuis assez récemment en fait. J'aime le théâtre, le cinéma, la télévision, prendre des selfies, Facebook, the voice, instagram et partager mes pensées sur Twitter.

 

Catherine

Quelle genre de pensées ?

 

Lucie

Ma philosophie personnelle.

 

Catherine

Méprisante.

J'aimerais bien voir ça... Et on peut savoir ce qui vous a donné envie d'être comédienne ?

 

Lucie

Les rediffusions d’Hélène et les garçons.

 

Catherine

Elle plaisante là ?

 

Lucie

Bah non pourquoi ?

 

Catherine

Et c'est ça que tu as choisi comme doublure ?!

 

Jean-Xavier

Elle est très bien... Laisse lui sa chance...

 

François

Oui enfin arrête d'être aussi agressive envers elle !

 

Catherine

Ah ! C'est bien les hommes ! Toujours à craquer devant la première bimbo venue ! C'est quoi votre expérience ?

 

Lucie

Avec les hommes ?

 

Catherine

Professionnellement !

Lucie

Intimidée.

Euh... J'ai joué dans une publicité pour un médicament contre la diarrhée aiguë.

 

Catherine

Je ne vous demande pas comment vous arrondissez vos fins de mois ! Je vous demande dans quelles œuvres vous avez jouées !

 

Lucie

Et bien... C'est ma seule expérience pour le moment...

 

Catherine

Donc en gros votre carrière c'est de la merde !

S'adressant à Jean-Xavier.

Non mais tu te fous de moi là ?

 

Jean-Xavier

Je t'en prie calme-toi !

 

Catherine

Que je me calme?! Non mais tu en as de bonnes toi ! Tu essaies de m'évincer pour me remplacer par cette fille !

 

Jean-Xavier

Mais pas du tout ! C'est seulement pour te montrer la marche à suivre !

 

Catherine

Elle ? Elle va me montrer la marche à suivre à moi ?! Cette petite ingénue de publicité !

 

Lucie

Mais je...

 

Catherine

Je ne t'ai pas sonné ma petite!

 

Lucie

Oh pardon...

 

Jean-Xavier

Calme-toi Catherine enfin !

 

Catherine

Ah non mais là c'est fort ! Excusez-moi !

 

François

Bon on avance oui ?

 

Catherine

Oh toi n'en rajoute pas !

Image par Peggy_Marco de Pixabay